Selectionnez un levierpuis naviguez de droite à gauche dans les thématiques et les briques.

leviers
Mettre en favori

Nouveaux modeles economiques et societaux, Strategie et alliances

La nouvelle économie se caractérise par les grandes tendances suivantes, qui constituent autant de challenges que d'opportunités pour l'Industrie du Futur :
- un niveau global beaucoup plus développé, partagé, focalisé sur l 'optimisation
- un niveau local, celui de la bulle logicielle de l 'utilisateur (l'ensemble des interfaces fixes ou nomades auxquellse il a accés) et ses usages, par lequel on met à la disposition de l'utilisateur, l'ensemble des services dont il a besoin pour exercer sa fonction avec le maximum de puissance (empowerment)
- un niveau intermédiaire qui était auparavant trés bureaucratique et obése, et qui est, dans la nouvelle économie, lean, automatisé, rapide, bref désintermédié et dématérialisé.

La Responsabilité Sociétale est une composante de la mise en oeuvre du Développement Durable. Elle caractérise la volonté d'une Organisation (RSE pour Responsabilité Sociétale des Entreprises), d 'intégrer des considérations environnementales et sociétales dans sa stratégie pour être en mesure de répondre des impacts de ses activités et décisions sur l'environnement et la société.

Un outil industriel et une supply chain, fussent-ils d 'avant-garde et trés bien organisés, ne créeront de la valeur que s 'ils sont mis au service d'un usage, d'une demande et d'un besoin identifié. Aussi, toute réflexion sur l'industrie du futur doit-elle être basée sur une réflexion plus large qui croise les demandes des clients, de la société, de ses partenaires et les capacités financiéres mobilisables. Donc pour une entreprise toute réflexion sur l'industrie du futur fait partie de sa réflexion stratégique. On abordera donc des aspects aussi larges que : prospective; chaînes de valeurs et offres du futur; nouveaux modéles économiques; ruptures marketing et ruptures stratégiques; capacité d 'investissement; alliances technologiques ou géographiques; internationalisation et développement de l 'export; portefeuille de solutions, de marchés, de territoires et de partenaires; entreprise agile et étendue.  

Insertion dans la collectivite, bien commun

Thematiques Mettre en favori

Une entreprise améliorant de façon continue la propreté de son outil de production, dans une vision durable et en mettant en place un management de projet efficace (Kaisen, 5S, etc..) verra son occupation des sols diminuer de façon importante. Cette surface gagnée pourra servir à accroître son activité ou à en lancer de nouvelles. Une usine propre redevient compatible avec la ville moderne, ce qui rapproche le lieu de travail des habitations et contribue donc à diminuer la facture carbone liés aux déplacements. De façon générale, l'industrie du futur préserve le bien commun.

Temoignages, exemples et cas pratiques 1

Nouveau business model

Thematiques Mettre en favori

Les nouveaux modèles économiques comme l’uberisation, l’économie circulaire, l’économie de fonctionnalité vont se développer. La notion de propriété va profondément se modifier et les lieux de création de valeur également. La capacité à collecter et exploiter des données (le cloud, le bid data) pour proposer des solutions à ses clients va devenir un fil conducteur essentiel des nouvelles stratégies industrielles et partenariales qui se dessinent. L’idée première de ces modèles est de protéger le bien commun, c’est-à-dire les ressources non renouvelables ou surexploitées : les matières premières, l’énergie, l’eau, l’air, les déchets notamment en travaillant sur le cycle de vie de tout ce que l’on fabrique. Les mots clés sont éco-conception, optimisation énergétique, recyclage des déchets… La seconde est de réfléchir plus en utilité rendue qu’en produit : ai-je besoin de posséder un véhicule ou ai-je besoin de me déplacer d’un point à un autre (blabla Car ; location de véhicule…). La troisième est de créer de la valeur autrement autour de l’exploitation des données collectées (Uberisation).

Entreprise etendue et agile

Thematiques Mettre en favori

Les chaines de valeur n'ont pas de frontières. L’entreprise étendue est une entreprise en réseau avec ses fournisseurs et ses clients, capable de recomposer facilement sa chaîne de valeur pour s’adapter aux évolutions du marché et des technologies, tout en développant l’intimité digitale avec ses fournisseurs et ses clients, de façon à entretenir la confiance et favoriser l’innovation.
Une entreprise agile dispose de modes de production flexibles et d’outils de production reconfigurables, capable de fournir des produits et services individualisés, durables à des prix compétitifs, en petites et moyennes quantités.
Les nouveaux procédés de fabrication agiles, permettant de réagir très rapidement aux évolutions de la demande (quantité, qualité, évolution du produit, adaptation à des besoins spécifiques...), pouvant se réorganiser rapidement : affectation des opérateurs, réorganisation de l’atelier, interopérabilité des équipements, relation flexible et interactive avec le réseau de fournisseurs...

Temoignages, exemples et cas pratiques 2

Entreprise stratege

Thematiques Mettre en favori

Les entreprises qui surperforment dans la durée ont en commun les points clés suivants :
- elles savent changer de stratégie et de métier pour anticiper et s’adapter à leur environnement,
- elles savent développer et faire évoluer leur portefeuille d’alliances et savent adapter les territoires sur lesquels elles interviennent,
- elles s’intéressent aux usages des clients de leurs clients (passion client et expériences utilisateurs),
- elles ont permis à leurs client de rêver, de se projeter et savent rêver et se projeter elles-mêmes,
- elles ont su inscrire leur stratégie et leur démarche d'amélioration continue dans la durée,
- elles savent mobiliser leurs compétences et celles de leurs partenaires et de leurs clients, 
- elles sont dans la logique de développement multi niches (pour sortir des cycles économiques synchrones et réduire la dépendance), avec une obsession de dé banalisation pour ne pas être comparable et proposer un modèle économique différent de celui des concurrents.

Temoignages, exemples et cas pratiques 2

Capital immateriel

Thematiques Mettre en favori

La capital immatériel désigne l'ensemble des actifs non monétaires et non physiques détenus par l'entreprise contribuant à la bonne réalisation de la production et de la fourniture de biens et de services. Il est constitué du capital humain (capacités individuelles, connaissances, compétences, expérience, savoir-faire, ..), du capital relationnel (clients, communauté, fournisseurs, investisseurs, partenaires, ..), du capital structurel lié aux processus (structure de l'information, bases de données, flux d'informations, flux de produitx et de services, flux financiers, formes de coopération, processus stratégiques, .) et du capital structurel lié au renouvellement et au développement (image de marque, spécialisation, modèles, nouvelles formes de coopération, culture, copyright, TIC, brevets, ..).
Le capital immatériel permet de distinguer, entre deux sociétés réalisant le même chiffre d'affaires, celle qui a le plus grand potentiel de création de valeur dans l'avenir.